Choisir le pays d'expédition

Afin de vous fournir les prix finaux des produits (taxes et frais de transport inclus), nous avons besoin que vous sélectionniez le pays de destination dans la liste de pays suivante.

Le 1er juillet 2021, la directive OSS (One-Stop Shop) pour le commerce électronique est entrée en vigueur. Nous devrons donc appliquer le taux de T.V.A. correspondant au pays de destination de l'envoi.

info@naranjasdecullera.com Notre emplacement
Identifiez-vous
Pays de livraison:
France
Pays de livraison:
France
Absence de traitements post-récolte. Les risques.

Absence de traitements post-récolte. Les risques.

Ruth Palomero 3480 7 décembre 2022

Comme nous le mentionnons dans notre article "La durabilité de nos agrumes", chez Naranjas de Cullera nous n'intervenons pas dans la vie utile du fruit une fois récolté. Nous ne déverdissons pas et n'ajoutons pas d'antifongiques ou autres conservateurs, ni des cires. Cela semble parfait, car le consommateur peut manger des oranges et des mandarines plus naturelles et de meilleur goût, mais cela comporte des risques d'un point de vue commercial et, parfois, cela nous donne beaucoup de maux de tête.

Tout d'abord, il convient de noter que nos clients réguliers sont très satisfaits, comme en témoignent les avis sur Google, où plus de 250 avis nous attribuent une note moyenne de 4,9 pour une activité aussi difficile que la nôtre.

Nous vendons des agrumes sans traitement post-récolte depuis plus de dix ans. Dans l'ensemble, nous sommes très satisfaits de notre travail. Nous avons beaucoup appris et nous continuons d’apprendre. Nos clients sont généralement ravis du goût de nos oranges et du service que nous offrons, mais nous avons aussi eu des déceptions. Certains vergers (quelques-uns seulement sur le nombre total de vergers que nous vendons) ont produit des oranges dont la durée de conservation est très faible. Cela est dû à des facteurs incontrôlables et imperceptibles sur le fruit au moment de la récolte et de l'emballage. Inacceptable pour un achat de 10, 15 ou 20 kilos. Cela nous donne beaucoup de maux de tête, car des fruits pourris peuvent arriver au client ou peuvent durer moins longtemps que prévu après la livraison. Nous nous occupons de ces pertes lorsque nos clients nous le signalent, nous n'aimons pas que cela se produise, mais c'est la seule chose que nous pouvons faire.

Le début de l'automne 2022 a été atypique dans notre région. Nous avons subi des températures beaucoup plus élevées que d'habitude, ce qui a agravé ce problème, principalement pour les mandarines précoces : Orogròs et Oronules. La récolte a été faible et de moindre qualité, avec des mandarines moins juteuses et d’une durée de conservation plus courte. Cette pénurie a considérablement augmenté le prix des mandarines, atteignant une valeur allant jusqu'à 14 €/kg sur les marchés européens. En bref, l'automne a été mauvais pour les mandarines.

A l'approche de l'hiver, la baisse des températures et la plus grande résistance des variétés de mandarines (notamment la variété Clemenvilla) font que le problème disparaît.

Le commerce traditionnel évite ces problèmes de durabilité avec des antifongiques et d'autres conservateurs qui empêchent la croissance des champignons et des bactéries responsables de la pourriture.

Nous nous allons continuer dans le même esprit. Nous pensons que cela vaut la peine de prendre ce risque dans un petit pourcentage de cas afin d'offrir des oranges et des mandarines plus naturelles et de meilleur goût. Nous espérons seulement que nos clients comprendront et qu'ils nous informeront de tout problème afin que nous puissions offrir des solutions et que ce ne soit pas eux qui assument le risque.